ÉROS ET PSYCHÉ

À la fois mortelle par sa naissance et immortelle par sa destinée, Psyché symbolise cette double appartenance, à l’image de la discipline qui a hérité de son nom : LA PSYCHOLOGIE.

Ce mythe symbolise la destinée de l’âme déchue, qui après bien des épreuves s’unit à l’amour divin.

Dans la mesure où, Psyché est la personnification de l’âme humaine, les épreuves qu’elle subit représentent celles que l’individu affronte, afin de parvenir à la conscience, en passant par l’expérience du mal et l’amour du bien.

Psyché, la plus jeune des trois filles d’un roi, est d’une extrême beauté.

Les hommes viennent s’extasier devant tant de grâce et de charme, l’adulant, s’émerveillant, sans qu’aucun d’eux n’ose la demander en mariage… Aussi, tous les sujets du royaume commencèrent à lui rendre un culte, oubliant Aphrodite.

Aphrodite, déesse de la beauté, n’est plus digne de son titre, elle apprend que c’est Psyché que l’on admire….

Furieuse, celle-ci décide de s’en débarrasser et ordonne à son fils Éros de rendre Psyché amoureuse de l’être le plus affreux et le plus misérable qu’il existe sur terre…

Mais lorsque Éros entreprend sa mission, il tombe sous le charme de la belle jeune fille et n’exécute pas les ordres de sa mère…

Tandis que les deux soeurs de Psyché épousent de riches prétendants, la belle désespère…

Soucieux, le roi son père, décide de consulter un oracle, qui lui ordonne de vêtir sa fille de noir et de l’accompagner en haut d’une colline où un monstre hideux viendrait s’unir à elle.

Malgré son désespoir, le roi abandonne sa fille…

La belle Psyché, qui s’attendant à périr, fût alors transportée par le souffle de Zéphyr qui emmena la belle vers un palais d’or et d’argent, orné de pierres précieuses. Psyché, à la fois inquiète et curieuse, décide de pénétrer dans la magnifique demeure…

C’est alors que chaque nuit, l’Amour vient la visiter. Cet époux amoureux et tendre lui demande de ne pas tenter de le voir…

Bientôt, Psyché obtient l’autorisation de visiter ses parents. Ses soeurs, jalouses due son bonheur, insinuèrent le doute dans le coeur de la belle, lui assurant qu’elle devait sûrement s’unir à un monstre dans les ténèbres…

Dans le doute, la belle se munie d’un couteau et d’une lampe, afin de vérifier l’identité de son mari; c’est alors qu’elle vit le plus beau et le plus aimable des Dieux, Éros, endormie sur sa couche.

Elle avança la lampe de plus prés, éblouie par tant de beauté, une goutte d’huile bouillante brula son amant qui aussitôt se réveilla. Reprochant à Psyché son geste, il s’envola sans jamais revenir…

Folle de douleur et de chagrin, Psyché tente de mettre fin à ses jours. Elle erre avant de se trouver confrontée à Aphrodite qui, heureuse de se venger, soumet la belle à des épreuves difficiles et humiliantes. 

Mais l’amour de Psyché pour son divin mari était tellement grand, qu’aucune tache ne paraissait insurmontable. Cependant la curiosité faillit la perdre de nouveau, elle ouvrit la boite destinée à Aphrodite, pensant que la parcelle de beauté contenue dans celle-ci l’aiderai à reconquérir son époux : Psyché tomba inanimée…

Pendant ce temps, Eros, enfermé par sa mère, réussit à s’échapper. Toujours amoureux de la belle Psyché il la retrouve et la réveille d’une légère piqure de ses flèches…

Ainsi Zeus annonce publiquement le mariage d’Éros et de Psyché! Cette dernière devient immortelle, et donne naissance à une fille nommé Édoné (Plaisir).

L’Amour et l’Âme sont depuis unis pour l’éternité!